À PROPOS

 Caroline aime lier scénographie, écriture et dessin qu’elle envisage comme des vecteurs de rencontres et de projections imaginaires.

Née dans la région Grenobloise, Caroline vit aujourd’hui à Marseille.

 

Formée en design d’espace à l’école Boulle, puis en Arts de la Scène à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université d’Aix-Marseille, elle effectue un stage auprès du scénographe Raymond Sarti qui constitue une rencontre importante dans son approche de la scénographie. Elle rejoint l’ENSATT (Lyon) en 2013 où elle signe avec Laure Montagné la scénographie de Meurtres de La princesse juive mis en scène par Michel Didym (CDN Nancy 2016). Entre 2014 et 2015, elle accompagne également la création d’un théâtre éphémère à Brazzaville avec le collectif Kimpa Kaba. En 2016 elle intègre l’Académie de la Comédie-Française en tant que scénographe. Les années suivantes elle travaille ponctuellement comme assistante à la scénographie auprès de Richard Peduzzi et Eric Ruf et comme scénographe auprès de différentes compagnies de spectacle vivant : La Cie Baninga avec Monstres, on ne danse pas pour rien du chorégraphe Delavallet Bidiefono, La Cie des Non Alignés, La Cie du Jour pour la création de PLAYA à l’école de cirque Shems’y au Maroc, La Cie d’Alice, La Cie La Louve Aimantée, La Cie Fegama et la Cie du 1er août pour la création de Vie et Mort d’un Chien traduit du danois par Niels Nielsen, mis en scène par Jean Bechetoille. 

Par ailleurs, Caroline développe un pratique personnelle du dessin et travaille sur la création d’affiches et d’illustrations (notamment pour le Festival Pop’Sciences à Lyon). En juillet 2020, elle réalise une première exposition de ses dessins à l’Hôtel d’Astier de Forcalquier.

CONTACTER

Caroline Leïla Frachet

© caroline Leïla Frachet